Parlement : Que la majorité n’abuse de sa supériorité numérique pour faire voter des lois peu favorables (CENCO)

0
139
Photo: Jeannine Mabunda, Présidente de l'Assemblée Nationale de la RDC

Adopter avec vigilance les lois justes qui garantissent la tenue des élections et assurer le contrôle de l’exécution du budget, c’est l’une des recommandations formulées par les Évêques et Archevêques membres de la CENCO aux députés et Sénateurs de la RD Congo.

Le Secrétariat Général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo a annoncé ces recommandations ce jeudi 17 septembre 2020, 48 heures après l’ouverture de la session de septembre 2020 au parlement Congolais. Les prélats Catholiques souhaitent que les élus relaient effectivement les aspirations profondes du peuple au changement et ne pas voter les lois qui ne rencontrent pas le bien du peuple congolais.

lire aussiRDC-rentrée parlementaire de septembre: une session budgétaire sous haute tension politique

Ils les encouragent en outre, à être au service du peuple qui a opté pour le changement. Que la majorité au parlement n’abuse de sa supériorité numérique pour faire voter les lois peu favorable au progrès démocratique dans notre pays, peut-on lire dans le communiqué du Secrétariat Général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo.

Les Evêques recommandent par ailleurs aux représentant du peuple d’être à l’écoute des forces vives du pays afin d’amorcer des réformes consensuelles nécessaires pour la consolidation de la démocratie. 

Enfin, ils demandent au peuple congolais de demeurer uni et vigilant pour barrer à toute majorité ou minorité qui tenterait de prendre en otage notre pays et notre avenir par subterfuges politiciens dilatoires.

Aimé Mbala

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici