RDC: développement des secteurs alternatifs: ce rôle revient au gouvernement à travers le PNSD et non à la BCC (Mukoko Samba)

0
698

L’ancien ministre du Budget Daniel Mukoko samba remet en cause l’instruction donnée à Banque Central du Congo, au cours de la réunion du Comité de Conjoncture Économique, tenue le mardi 6 octobre 2020.

Au cours de cette réunion le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a demandé au Gouverneur de la Banque Centrale du Congo de « présenter le dossier sur le développement des secteurs alternatifs aux mines.

Il ne s’agit pas du rôle de la BCC. Le gouvernement n’avait-il pas adopté en décembre 2019, le Plan National Stratégique de Développement ? Ce plan ne contient-il pas une stratégie de diversification de l’économie nationale ?”, S’interroge Daniel Mukoko Samba.

Au cours de cette réunion, le Comité de Conjoncture Économique est revenu sur la nécessité de multiplier les efforts pour développer d’autres secteurs générateurs des recettes.

Rédaction

Article précédentRDC-de passage dans les aires protégées de Kivu : Yves Bunkulu rassure les touristes, promet la facilitation de Visa pour un délai de 30 jours
Article suivantFonds Minier: la BCC a logé 18 millions USD mobilisés en 2019, dans 3 sous-comptes ouverts à la Rawbank, Citybank et BRI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici