RDC-Serment des juges constitutionnels: pour éviter d’envenimer la crise, AETA appelle la coalition au pouvoir à préserver les acquis démocratiques

0
262
Photo: Gerard Bisambu, SG de AETA

Après prestation de serment des 3 juges le 21 octobre 2020 au palais du peuple, à l’absence des caciques du Front Commun pour le Congo (FCC), les réactions fusent de partout.

Agir pour des élections transparentes et apaisées (AETA), une organisation de la société civile qui s’occupe des questions électorales, a fait également entendre sa voix.

« La prestation de serment de trois juges de la haute cour ait causée une crise profonde au pays et met en mal l’harmonie de la coalition qui est déjà fragile. Cette situation de crise entraîne l’arrêt de coopération entre les plus hautes institutions du pays et qui constituerait un blocage  pour le bon fonctionnement des institutions », indique l’ONG dans un communiqué.

lire aussiRDC: la cour constitutionnelle affiche complet   

Pour rétablir la confiance entre les partenaires de la coalition au pouvoir, AETA recommande au Président de la République de rétablir en urgence la concorde, la cohésion et l’harmonie afin d’éviter le chaos dans le pays.

« Les autorités morales de la coalition CACH-FCC doivent mettre l’intérêt de la nation en avant, par un dialogue franc et  sincère. Tout en préservant les acquis démocratiques », a-t-elle poursuivi.

Cependant, jeudi dans la soirée, le FCC a indiqué n’est pas reconnaître les trois juges constitutionnels. La plateforme politique a appelé la population à la vigilance.

Olivier Masini  

Article précédentRDC: 6 millions USD des USA pour financer les programmes de destruction d’armes conventionnelles
Article suivantHaut-Katanga: les entreprises Zambiennes envisagent d’investir dans le secteur minier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici