Consultations Nationales : Denis Mukwege recommande à Tshisekedi de faire la rupture avec des pratiques de corruption

0
265
Photo: Félix Tshisekedi avec Denis Mukwege au Palais de la Nation

Venu spécialement de Bukavu dans la province du Sud-Kivu, le prix Nobel de la paix le Dr Denis Mukwege accompagné de son Directeur de cabinet a été reçu par le Président de la République ce lundi 9 novembre 2020 au Palais de la Nation, dans le cadre des consultations initiées par le Chef de l’Etat. 

Le Dr Denis Mukwege propose au Chef de l’Etat de faire une rupture avec les personnes qui ont commis des violations grave de droits humains, mais également de toutes les pratiques de corruption qui est un frein pour le décollage de la RDC. 

“Pour sortir de cette situation il faut absolument que nos dirigeants fassent une rupture avec les antivaleurs qui caractérisent aujourd’hui notre pays. Faire la rupture avec des pratiques de corruption, la rupture avec un système de gouvernance, qui a conduit notre pays dans ce chaos. Et surtout, la rupture avec toutes les personnes qui ont commises de violation grave de droits humains et  des crimes de sang mais également des crimes économiques”, a indiqué Denis Mukwege. 

Pour le réparateur des femmes, le pays connaît une crise profonde où les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre ont été commis en RDC. 

“Cette situation a été une conséquence néfaste sur le plan social, économique et sécurité en RDC. Nous avons profité de cette occasion pour présenter au Président de la République notre point de vue par rapport à cette crise à répétitions que nous connaissons”, a-t-il ajouté.

Pour mettre fin à ce cycle de violation des droits humains en RDC, le prix Nobel de la paix, le Dr Denis Mukwege propose que les crimes commis depuis 2003 ne doivent pas être impunis. Pour ce, il faut lutter contre l’impunité, car les criminels continuent à insécuriser la population dans la partie Est du pays.

En outre Denis Mukwege recommande aux dirigeants de la RDC que cette lutte passe absolument par le rapport Mapping qui milite en faveur d’une justice transitionnelle.

Olivier Masini  

Article précédentRDC-reddition des comptes: l’année 2019 a connu un solde négatif de FC 317,80 milliards (Rapport)
Article suivantRDC-condamnation d’Och-Ziff à payer 135 millions USD: le CNPAV demande à la justice d’enquêter sur Dan Gertler

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici