RDC: des faux arrêtés antidatés, explosion du personnel non enseignant pour saper la gratuité de l’éducation, dénonce l’Igf

0
181

Devant la presse ce  mercredi à Kinshasa, l’Inspecteur Général des Finances Chef des services, Jules Alingete Key  a présenté les résultats du contrôle des finances publiques dans la paie des enseignants. Des fonds gérés par le Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE).

Selon lui, l’objectif  du contrôle était de vérifier l’apparition subite de nouvelles unités dans la paie avec le déclenchement de la gratuité de l’éducation de. ensuite examiner la situation des mises à disposition des fonds au profit du ministère de l’Enseignement primaire, Secondaire et technique (Epst).

A cet effet, l’IGF a révélé l’existence des faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles.

« Explosion du personnel non enseignant au détriment du personnel enseignant pourtant principal destinataire de la gratuité de l’enseignement », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, note Jules Alingete Key, il existe une prise en charge à la paie de nouvelles unités au détriment des anciennes unités non payées.

« Il existe un paiement au titre de la paie des enseignants des montants supérieurs à ceux liquidés », a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs indiqué qu’il ya  détournement présumé de près de 62 milliards de francs congolais et  l’utilisation des fausses factures pour détourner les fonds mis à disposition par l’État.

Pem

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici