RDC/Go-pass: 22 millions de dollars ont pris une destination inconnue (Igf)

0
259

Dans le but de s’assurer de l’enregistrement d’exhaustivité des fonds collectés et des affectations conformes à l’objectif du go-pass, l’Inspection générale des finances a mené trois missions d’audit.

“De 2015 à fin 2019, le montant collecté dans le cadre de go-pass est de 124 millions de dollars. 118 millions de dollars seulement ont été comptabilisés et 6 millions de dollars non retrouvés”, a-t-elle renseigné.

S’agissant des affections des recettes mobilisée, l’Igf constate que 87 millions de dollars ont été affectés à des aéroports, qui sont toujours non rentables. Il s’agit de l’aéroport de Kalemie (43 millions USD), Kinshasa (20 millions USS), Kisangani (8 millions USD), Kindu (3 millions USD), Goma (2 millions USD), Lubumbashi (1 million USD). 

“Le détournement est de 2 millions de dollars par paiement des intérêts injustifiés, le manque à gagner pour le trésor est évalué à 20 millions de dollars pour une seule année”, a-t-elle poursuivi.

Par ailleurs l’Igf renseigne que 90% des recettes ont été affectés aux infrastructures aéroportuaires, dont 10% à des dépenses non concernées. 

Le Go-pass est une redevance de Développement des Infrastructures Aéroportuaires instaurée en République Démocratique du Congo depuis 2009. C’est la Régie des voies aériennes (RVA), qui est chargée de le percevoir. « Elle est en fixée pour les passagers comme suit: 50,00 $ US par passager embarquant sur un vol international ; 10,00 $ US par passager embarquant sur un vol national. Pour le fret débarqué en vol international le prix est fixé à 0,070 $ US/kg ; 0,005 $ US/kg pour le fret embarqué en vol international ; 0,009 $ US/kg pour le fret embarqué en vol national », renseigne la décision de la RVA du 19 mars 2009.

PM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici