RDC : le gouvernement se réjouit de la maîtrise de l’inflation à 15% à la fin de l’année

0
126

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga a présidé ce mercredi 30 décembre 2020, la dernière réunion du comité de conjoncture économique. Il observe une accélération du rythme de formation de prix due aux festivités de fin d’année dans des proportions compatibles et ce n’est pas exagéré.

« Sur le plan national en termes annuels et annualisés, l’inflation se situait autour de 15℅ pour toute l’année alors que nous avons un objectif de 7%. Ceci s’explique par la pandémie de Covid-19 », a souligné Jean Baudouin Mayo, vice-premier ministre chargé du Budget. 

Et d’ajouter, “nous-même au niveau du Gouvernement nous avions projeté un taux d’inflation en fin d’année autour de 21% et les plus pessimistes allaient jusqu’à 40% mais grâce aux efforts du Gouvernement nous avons pu contenir l’inflation autour de 15%”.

Par ailleurs,  sur le plan du taux de change, le franc congolais est demeuré stable autour de 1900 FC à l’officiel et de  2000 FC au parallèle, grâce au pacte de stabilité signé entre les ministères du Budget, de Finances et la Banque Centrale du Congo, BCC.

Au-delà de tout, le gouvernement congolais se réjouit de pouvoir terminer l’année avec un cadre macroéconomique sauvegardé. Jean Baudouin Mayo rappelle aux congolais de se souvenir du mois d’août dernier qui avait semé la panique parce que y avait envole du taux de change sur le marché. « Heureusement grâce aux efforts du gouvernement cette situation a été contenue », a-t-il pousuivi.

Olivier Masini

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici