RDC: le DG du CEEC vivait des avantages financiers indus en sous-évaluant le diamant, de la commercialisation à l’exportation (travailleurs)

0
293

Les responsables du Centre d’expertise et d’évaluation et certification des substances précieuses et semi précieuses (CEEC) jouissent des avantages financiers indus, en sous-évaluant le diamant provenant des comptoirs. C’est ce qu’indique le mémorandum produit par le groupe de travailleurs de cette structure étatique, parvenu à Tsieleka.com. Une pratique est mise en place pour  payer moins de taxes à l’Etat, ont-ils précisé. 

C’est depuis 2011 que “la filière diamantifère a été tuée de force en créant le manque de traçabilité sur toute la chaîne de possession de diamant, partant des sites de commercialisation jusqu’à l’exportation”, a expliqué  le groupe de travailleurs du CEEC.

Selon le rapport d’activités 2019 du CEEC, “le diamant industriel qui se vendait sur le marché à une valeur de 16,60 USD le Carat, est vendu à 8 USD, soit une perte de plus 50 % de recettes de diamant qui échappent au Trésor public”.

Ces travailleurs du CEEC reprochent aussi au Comité de gestion de ce service public de l’Etat d’avoir détourné en 2017 un colis de diamant acheté à la société Sacim, d’une valeur de plus de 5 millions USD.

De son côté, le porte-parole du DG Pascal Nyembo estime que son chef serait victime d’un complot ourdi à partir de la présidence, par certains collaborateurs du Chef de l’Etat qui exercerait des pressions sur le magistrat instructeur du dossier.

Rappelons que Me Pascal Nyembo est poursuivi pour détournement des deniers publics et falsification des documents du CEEC, le DG a été arrêté le mercredi 6 janvier 2020 et transféré ce vendredi 8 janvier à la prison centrale de Makala.

Olivier Masini

Article précédentMatata Ponyo: l’union sacrée n’est pas en mesure de créer une nouvelle classe politique
Article suivantRDC: Sylvestre Ilunga annule la suspension du DG du cadastre minier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici