RDC: le directeur national du Secope et l’inspecteur général de l’Epst arrêtés

1
293

Le directeur national du Secope (Service de contrôle et de paie des enseignants) et l’inspecteur général à l’Epst (Enseignement primaire, secondaire et technique) sont aux arrêts depuis la soirée de ce jeudi 21 janvier 2021. Ces derniers sont détenus dans les locaux du parquet général de Kinshasa Gombe.

Les dénonciations de l’inspection générale des finances consécutives aux audits réalisés dans ses institutions éducatives ont conduit à leurs arrestations.                   

Pour rappel, un rapport a été rendu public le 18 novembre 2020 par l’inspecteur général des finances et chef de service Jules Alingete dénonçant l’existence des arrêtés anti datés, la création des écoles fictives ainsi que le recrutement irrégulier et l’explosion du personnel non enseignant au détriment de ceux reconnus sur les différentes listes. Une situation qui a occasionné le détournement de 62 milliards de FC. 

Ces arrestations vont sans nul doute éclairer la lanterne de l’opinion sur le coût réel de la gratuité de l’enseignement décrétée par le chef de l’État depuis le début de L’année scolaire 2019-2020.

Gloire Mayola

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici