RDC-loi de finances 2021: le gouvernement a mobilisé 256 millions USD, soit 46,8% des recettes attendues à fin janvier

0
211

La Banque centrale du Congo a tenu le mardi 16 février sa traditionnelle réunion du comité de politique monétaire (CPM) pour évaluer la conjoncture économique et financière aux plans intérieurs et extérieurs.

Les membres du CPM ont noté que fin janvier les opérations financières de l’État accusent un déficit de 29,4 milliards de CDF (14 029 995 USD). Le solde négatif résulte des recettes de l’ordre de 530,6 milliards de CDF (256 millions USD) et des dépenses de 560,1 milliards CDF  (270 millions USD).

« Une quotité des ressources tirées des appuis budgétaires du FMI et de la Banque africaine de développement, soit 57,8 milliards de CDF(27 576 197 USD),a permis de financer ce déficit ce déficit de trésorerie ainsi que le remboursement des bons du trésor échus à hauteur de 28,4 milliards de CDF », souligne un communiqué de la Banque Centrale du Congo.

Selon la loi de finances de l’année, le gouvernement entend mobiliser 13.555 milliards de CDF des recettes du budget général (recettes collectées par les régies financières), soit 6,5 milliards USD au taux budgétaire de 2.067 FC. Ainsi, chaque mois le trésor public doit encaisser et dépenser environ 546 millions USD. Par rapport aux revenus encaissés à fin janvier 2021, il se dégage un taux de réalisation de 46,8%.

Face à cette réalité, le nouveau gouvernement est obligé de mobiliser plus des recettes pour financer les politiques publiques.

Valéry Bakutweni

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici