RDC-assassinat de l’ambassadeur italien: les services de sécurité et les autorités provinciales n’étaient pas au courant de sa présence au Nord-Kivu (Min. intérieur)

0
216
Photo: attaque armée contre le convoie de Luca ATTANASIO.

Les choses se précisent de plus en plus après l’assassinat de l’ambassadeur italien en poste en République démocratique du Congo. Une mort survenue des suites d’une embuscade tendue ce lundi 22 février par un groupe armé au convoie du Programme alimentaire mondiale (PAM), dans lequel se trouvait Luca ATTANASIO.  

“Les services de sécurité et les autorités provinciales n’ont pu,ni assurer des mesures de sécurisation particulière du convoi, ni leur venir en aide faute d’informations sur leur présence dans cette partie du pays pourtant instable et en proie à l’activisme de certains  groupes armés”, souligne un communiqué du ministre de l’intérieur.

Et d’ajouter, “à l’heure actuelle l’une des quatre personnes kidnappées lors de ce drame a été retrouvée par les éléments des forces armées de la RDC”.

L’attaque a fait trois victimes, dont l’ambassadeur, son garde du corps de nationalité italienne et son chauffeur un congolais. La Ministre des affaires étrangères MarieNtumba Nzenza a promis de faire lumière sur ce meurtre.

Valéry Bakutweni

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici