RDC: Nuru obtient 1 million d’euros de Proparco pour électrifier 330 000 personnes au Nord-Kivu

0
425

Le développeur d’off-grids solaires hybrides, basé à Goma en République démocratique du Congo (RDC), vient de recevoir un investissement de 1 million d’euros de la part de Proparco, la filiale du groupe Agence française de développement (AFD), responsable du financement des entreprises. Dans la province du Nord-Kivu, Nuru développe des projets d’électrification à partir de centrales solaires hybrides hors réseau.

L’entreprise nourrit l’ambition d’électrifier 5 millions de personnes d’ici à 2024 dans les provinces RD congolaises du Nord-Kivu, de la Maniema, de l’Ituri, de la Haute Uélé et dans le Kasaï. Nuru a déjà mis en service une centrale solaire hybride de 1,33 MW, soit l’une des plus importantes installations de production d’électricité hors réseau du continent africain. La centrale solaire qui alimente un réseau électrique dans la ville de Goma (Nord-Kivu) est équipée d’un système de stockage par batteries ainsi que de générateurs de secours qui fournissent de l’électricité de façon continue après le coucher du soleil.

Selon Proparco, son investissement accompagnera non seulement le développement de Nuru, mais aussi la transition énergétique de la RDC et en particulier l’initiative SE4ALL (Sustainable Energy for All) des Nations unies. Il vise à assurer l’accès universel à des services énergétiques modernes, et à doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique d’ici à 2030. “Cette opération témoigne également de la priorité accordée par Proparco au soutien du secteur privé dans les pays fragiles, grâce notamment au soutien de l’État français. Le développement des mini-réseaux électriques constitue un enjeu très important pour les bailleurs internationaux et compte ainsi parmi leurs axes de collaboration renforcée dans les pays fragiles ”.

La filiale du groupe AFD estime que les fonds injectés (1 million d’euros) dans Nuru permettront l’accès à l’électricité pour 330 000 ménages, tout en évitant les émissions de 500 000 tonnes de CO2 au cours des 20 prochaines années. En investissant dans Nuru, Proparco rejoint d’autres partenaires techniques et financiers de l’entreprise lancée en 2015 notamment les fournisseurs d’off-grids Energy Peace Partners, Solarcentury, PowerGen Renewable Energy, Energy Access Ventures (EAV), Electrification Financing Initiative (ElectriFI) de l’Union européenne ou encore Gaia Impact Fund, un fonds d’investissement français consacré aux entrepreneurs du secteur des énergies renouvelables.

Tsieleka

Article précédentRDC: l’Etat a investi 1,1 milliard USD dans l’enseignement en 2020
Article suivantRDC: les entreprises publiques disposent d’un chiffre d’affaires ne dépassant pas 1,5 milliard USD (Clément Kuete)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici