Commerce: bientôt l’asphaltage de plus de 1.260 km pour relier la RDC et l’Ouganda

0
864

Le directeur du cabinet adjoint du gouverneur de province de l’Ituri chargé de l’économie et finances Steve Senginda a annoncé l’asphaltage de plus de 1.260 km pour relier la République Démocratique du Congo et l’Ouganda. Le trajet partira de la province de l’Ituri, le Nord-Kivu, et le Sud-Kivu dans le cadre du projet conjoint entre les deux pays voisins.

L’objectif du projet consiste à  rendre fluide les échanges commerciaux entre ces deux (2) pays. Ce qui passe par  la réduction de la fiscalité excessive, les tracasseries, multiplicité de services, les barrières sur les routes.

Il a souligné que ce projet vise l’amélioration des flux commerciaux entre la RDC et l’Ouganda estimés à plus de 600.000.000 de dollars américains. Le projet est couvert par la RDC avec 20% de financement et l’Ouganda 20% également tandis que les 60% seront couverts par l’entreprise qui va gagner le marché censée dans le cadre de partenariat public privé. 

Les axes ciblés a précisé Steve Senginda partiront de Goli en passant par le territoire de Mahagi jusque dans la ville de Bunia, Rwabisenge-Budiba (Ouganda) jusqu’à Bunia, Pondwe-Kasindi-Beni-Butembo, Bunagana-Rutchuru-Goma pour la province soeur du Nord-Kivu et le corridor de Bukavu en passant par Goma et Butembo jusqu’à Bunia. Ce projet, a-t-il poursuivi, prévoit également la construction d’un pont sur la rivière Semiliki pour relier Kampala à la ville de Bunia.

Un projet en veilleuse depuis 1996

Steve Sengida a rappelé que ce projet était en veilleuse depuis 1996 mais grâce à l’avènement du président de la République, Félix Tshisekedi il a permis le réchauffement de relations entre ces deux (2) pays voisins qui s’est concrétisé par le sommet de Munyonyo près de Kampala en Ouganda. Au cours des échanges, les chefs d’État de la RDC et de l’Ouganda ont non seulement réchauffé les leurs liens mais également renouvelé leur engagement pour la  poursuite dès le mois d’octobre 2019 des accords signés entre les deux pays pour la relance effective de plusieurs projets.

Pour matérialiser le projet, l’équipe de techniciens de ces deux pays voisins a effectué récemment une mission de reconnaissance dans la région de Boga pour voir dans quelle mesure ce pont peut desservir toute la région de Boga, Tchabi et connecter la localité de Eringeti située dans la province sœur du Nord-Kivu.

Ces différents axes routiers et le site Semiliki ont fait l’objet d’une mission d’inspection effectuée par les techniciens de ces deux(2) pays. Ces derniers  ont prélevé le maximum d’informations qui pourront permettre à la RDC et l’Ouganda de passer à la phase suivante celle des études proprement dites après le futur sommet de Kinshasa.

Valéry Bakutweni

Article précédentGestion de la ville de Kinshasa: Néron Mbungu demande à l’assemblée provinciale de mettre sur pied une commission d’enquête parlementaire
Article suivantRDC: Guy Lumumba s’oppose au rapatriement des reliques de son père et dénonce la récupération politique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici