RDC-investissements: la PEAC fixe au 24 avril l’organisation d’un forum sur l’entrepreneuriat vert

0
536

La plateforme des entrepreneurs agricole du Congo, (PEAC)  organise le 24 avril prochain au centre culturel Boboto à Kinshasa, un forum sous le thème « l’Entrepreneuriat vert : facteur de développement durable et création d’emploi dans le secteur agricole en RDC ».  

“L’objectif poursuivi par ce forum est de réunir les différents acteurs agricole congolais en vue d’un échange autour des difficultés de l’entrepreneuriat agricole en RDC et de proposer des stratégies pertinentes pour y remédier à court, moyen et long termes”, peut-on lire dans l’invitation dont une copie est parvenue à la rédaction de Tsieleka.com.

L’entrepreneuriat est considéré comme un moteur de développement économique car il génère la création d’entreprises, de nouveaux emplois, encourage la pensée innovatrice et les investissements. Pour les organisateurs, un entrepreneur est celui qui travaille pour contribuer au changement et à introduire de nouvelles opportunités pour lui-même, mais aussi pour la communauté à laquelle il appartient.

L’entreprise pourra être déclarée « verte » en fonction de la technologie utilisée pour la production dans tous les secteurs de l’économie. Un des secteurs clés de l’économie verte est le secteur agricole.

L’entrepreneuriat vert dans le secteur agricole est une solution efficace au chômage, à la faim et aux problèmes liés à l’environnement de la RDC. La RDC dispose de 80 millions d’hectares de terre arable dont à peine 10% sont utilisés. L’agriculture reste l’un des piliers sur lequel se reposer pour relever l’économie d’un des géants de l’Afrique, la RDC.

Mais l’entrepreneuriat des jeunes rencontrent beaucoup d’obstacles notamment : les attitudes socioculturelles, la faiblesse des compétences entrepreneuriales, les barrières liées à la réglementation, les difficultés d’accès au crédit, l’instabilité macroéconomique et l’absence de services d’appui et d’accompagnement.

 Olivier Masini 

Article précédentRDC-loi de finances 2021: les dépenses de la primature chiffrées à 6,1 millions USD à fin mars
Article suivantRDC: les autorités congolaises ont-elles bradé des concessions minières aux investisseurs?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici