RDC: Sama Lukonde promet l’application de l’accord de Mbudi, qui prévoit de rémunérer 208 USD à un huissier

0
467
Photo: le gouvernement Sama Lukonde à l'assemblée nationale

Dans son programme de trois ans, de 2021 à 2023 le premier Ministre Sama Lukonde a indiqué Lundi 26 avril s’atteler à l’amélioration des conditions de vie des agents publics de la RDC.

“Le Gouvernement poursuivra le recensement des effectifs de la Fonction publique avant l’application, autant que possible, du « barème de MBUDI”, et ce après concertation avec les syndicats”; a-t-il souligné.

Pour passer de la parole à l’acte, “une conférence des syndicats de la Fonction publique sera convoquée afin de trouver un consensus, notamment sur la mise en application effective et progressive de ce barème. Ce sera également l’occasion pour le Gouvernement de doter le Pays, d’une manière définitive, d’une politique salariale des agents publics, respectant toutes les règles et tous les principes en la matière”, a souligné Sama Lukonde.

Le contrat social de Mbudi est un accord signé le 12 février 2004 à Mbudi, une banlieue ouest de Kinshasa, entre le Gouvernement de transition de la République démocratique du Congo, représenté par le vice-président de la République Arthur Z’ahidi Ngoma et les syndicats de l’Administration publique et interprofessionnels.

Le gouvernement s’était engagé à payer à l’huissier 208 $US et au secrétaire général de l’Administration publique 2 080 $US en respectant la tension de 1 à 10. Depuis, ce barème n’a jamais été appliqué, même si l’enveloppe salariale des agents publics a beaucoup évolué.

Valéry Bakutweni

Article précédentRDC: Sama Lukonde promet de promouvoir le paysannat par la constitution des coopératives agricoles
Article suivantRDC: à l’instar de Matata Ponyo, Sama Lukonde envisage d’instaurer la pratique de l’envoi des lettres de missions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici