RDC: le géant chinois “Chery Tiggo” envisage l’installation d’une usine de montage des véhicules à Maluku

0
662

L’expérimentation des Zones économiques spéciales passe à la vitesse supérieure. Le projet de Maluku à Kinshasa va bientôt accueillir une usine de montage des véhicules, a indiqué le ministre de l’industrie Julien Paluku. 

Selon la même source, les dividendes attendus de l’installation de la firme chinoise dans la ZES/pilote de Maluku capable de générer au moins 3500 emplois directs. « Si nous avons un grand parc industriel de véhicules produits en RDC, nous avons neuf voisins, nous avons un marché de 250.000 consommateurs. Si cette entreprise peut seulement produire un million de véhicules, cela pourra créer plusieurs emplois et plusieurs entrées de richesses », a indiqué le ministre Julien Paluku. 

Sur ce site de 885 hectares situé dans la périphérie Est de Kinshasa, ce géant de l‘automobile va installer ses usines de montage des véhicules made in Congo a souligné le représentant Afrique de Chery Tiggo, Wang Ming Jun.

En attendant, la firme chinoise est astreinte à certaines formalités qu’elle doit remplir dont la signature d’un mémorandum d’entente assorti d’un contrat avec l’aménageur de ZES afin que ses usines puissent devenir réellement opérationnelles. «Une fois ces formalités réunies, dans six ou douze mois, les premiers  véhicules  pourront être produits en RDC», a déclaré le ministre Julien Paluku.

La firme   Chery Tiggo est la deuxième firme après Hyundai à manifester son intérêt à investir en République démocratique du Congo dans l’automobile. Toutefois, les deux projets sont encore sur papier, les congolais attendent toujours la matérialisation.

Valéry Bakutweni

Article précédentRDC: Sama Lukonde en mission de travail à Lubumbashi pour parler paix et sécurité
Article suivantRDC-Budget 2021: le gouvernement a dépensé 25.759 USD en faveur du secteur de la pèche au premier trimestre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici