[Exclusif] RDC: après audit des fonds du péage, l’Igf demande à la DGM d’empêcher la sortie du territoire de 4 collaborateurs de Willy Ngoopos

0
350
SONY DSC

L’ancien vice-premier Ministre et Ministre des infrastructures et des travaux publics Willy Ngoopos est désormais dans les collimateurs de l’inspection générale des finances. Dans une correspondance adressée au DG de la Direction générale de migration, Jules Alingete demande d’empêcher la sortie du territoire de la RDC de ses 4 anciens collaborateurs.

“Il ressort des dépenses effectuées par les concernées de péages routiers que ces membres de cabinet de Willy Ngoopos ont effectué des retraits des fonds pour le compte du Ministère des infrastructures, travaux publics et reconstruction, sans avoir ni qualité, ni titre”, révèle l’inspecteur général des finances chef des services dans son courrier du 14 avril que Tsieleka a consulté.

Et d’ajouter, « la perspective de confirmation de ces observations pourrait amener les susnommés à tenter de se soustraire des responsabilités qu’ils seraient amenés à assumer ».

Selon la même source, il s’agit notamment de Chris Ngoopos, présentée comme petite sœur de l’ancien ministre. “A cela s’ajoutent Jeannine Bitshi Azaleng, Nkusia Mudindambu et d’une chinoise Nina”, précise l’Igf.

La demande de l’inspection générale des finances intervient après une mission de contrôle des fonds de la rétrocession payée au cabinet de l’ancien Vice-premier Ministre et ministre des ITPR.

Valéry Bakutweni

Article précédentRDC-Budget 2021: le gouvernement a dépensé 25.759 USD en faveur du secteur de la pèche au premier trimestre
Article suivantRDC: le ministre de l’Epst Tony Mwaba diligente un audit de la chaîne thématique sur l’éducation “EducTV”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici