Métaux : le prix de cuivre franchit la barre de 10.000 dollars la tonne, un record depuis 2011

0
146

Le prix de cuivre a dépassé les 10 000 dollars la tonne pour la première fois depuis 2011, s’approchant du record historique établi pendant la période, alors que les économies rebondissantes alimentent la demande et que les mines peinent à suivre.

Les prix ont grimpé jusqu’à 1,3 % à 10 008 dollars la tonne sur le London Metal Exchange, avant de redescendre pour s’échanger presque sans changement. Le métal a atteint un record de 10 190 $ en février 2011.

Le cuivre pour livraison en mai était prévu en baisse de 0,3% avec des contrats à terme à 4,4860 dollars la livre (9,8615 dollars la tonne) sur le marché Comex à New York. Robert Edwards, analyste au CRU Group, estime que le cuivre a encore du chemin à faire: « Le prix du cuivre est devenu stratosphérique et a probablement encore de beaux jours devant lui, ce qui est une aubaine pour les mineurs qui gagnent actuellement au moins deux dollars pour chaque dollar dépensé pour sortir le métal du sol ».

Le rallye du cuivre, dont le prix a plus que doublé par rapport à son niveau le plus bas, a été alimenté par une croyance largement répandue selon laquelle la demande de ce métal phare sera massivement stimulée, non seulement par les mesures de relance économique post-pandémie, mais aussi par la pression mondiale en faveur de la décarbonisation.

Pour Tai Wong, responsable des opérations sur dérivés de métaux chez BMO Capital Markets, le sommet historique de 10.190 dollars est à portée de main et pratiquement acquis.« C’est un parcours remarquable pour le cuivre en termes d’ampleur et de cohérence ».

Si presque tous s’accordent sur l’avenir du cuivre à plus long terme, le consensus est beaucoup moins grand sur l’ampleur de la hausse du prix du métal au cours des prochaines années.

Un sondage mensuel compilé du 13 au 18 avril, mené par Focus Economics montre de grandes disparités dans les prévisions de prix par les banques d’investissement, les courtiers, les économistes et les gouvernements.

Tsieleka

Article précédentRDC: les prévisions budgétaires du programme du gouvernement Sama lukonde de 36 milliards USD sont erronées (ODEP)
Article suivantRDC-état de siège : Félix Tshisekedi invite le gouvernement à « ne ménager aucun effort » pour assurer la logistique à l’armée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici