RDC: les prévisions budgétaires du programme du gouvernement Sama lukonde de 36 milliards USD sont erronées (ODEP)

0
183
Photo: le Premier Ministre Sama Lukonde

Lors de l’audition de son discours à l’Assemblée Nationale le 19 avril dernier en vue de l’investiture de son Gouvernement,  le Premier Ministre Sama Lukonde a projeté des prévisions budgétaires de 36 milliards allant de 2021-2023. Ce budget est réparti  pour 12 milliards de dollars américains par année.

Avec la pandémie de covid-19, les économies planétaires sont à genou et la RDC n’est pas épargnée des effets négatifs de la covid-19.

“Je vais démontrer que cela n’est pas possible tout en vous présentant les données chiffrées qui viennent du ministère du plan dans un rapport intitulé : étude approfondie des effets de la covid-19 sur l’économie de la RDC, publiée fin novembre 2020. Cette étude est réalisée avec l’appui d’un consultant canadien et sur la base de ces chiffres que nous allons juger ces prévisions du chef du gouvernement. D’abord quelle est la situation après le confinement à la fin de l’année 2020 ? Le produit intérieur brut total a baissé de -17,7 % à cause de la situation de covid-19. Or, c’est sur la richesse créée que l’on peut capter les recettes fiscales, lorsque le PIB a baissé, sur quelle base on peut capter l’assiette fiscale”, indique Florimond Muteba Président du Conseil d’administration de l’Odep.

En s’appuyant sur ce rapport publié par le ministère du Plan, le président du conseil d’administration de l’Odep pense que ces prévisions budgétaires sont utopiques.

lire aussi- RDC: Sama Lukonde promet l’application de l’accord de Mbudi, qui prévoit de rémunérer 208 USD à un huissier

« Le PIB du système agro-alimentaire a chuté de 3,4%,  celui de l’industrie a -24,9 %,  le secteur agricole est à -3, 36 %, les services sont à -17,6 %. Selon cette étude, le taux de croissance du produit intérieur brut fin 2020 était de -0,8%. Dans cette situation-là toujours de covid-19, quel est la situation de l’emploie. L’emploie non agricole a recueilli de -19,6 d’abord au cours de la période de confinement, ce qui équivaut de 1,7 millions de personnes de plus au chômage”, a-t-il ajouté.

Le même rapport renseigne que la pauvreté en RDC a augmenté de 9% pendant le confinement, soit 8,2 millions de personnes supplémentaires qui sont passé sur la barre du seuil de la pauvreté, donc 6,65 millions pour les ménages ruraux et 1,58 millions pour les ménages urbains.

Par quelle magie le Chef du Gouvernement va-t-il mobiliser le 36 milliards de dollars. Quelles sont les mesures prises pour rebooster l’économie dès lors que certaines entreprises sont fermées ? Comment passera-t-il  de 3,7 milliards à 12 milliards?, s’interroge Florimond Muteba.

Olivier Masini   

Article précédentTanganyika : la découverte d’un nouveau gisement d’or sur la montagne de Mundi attise le conflit communautaire
Article suivantMétaux : le prix de cuivre franchit la barre de 10.000 dollars la tonne, un record depuis 2011

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici