Dossier RAM : l’Odep révèle que le projet doit générer 266 millions USD au lieu de 48 millions de Usd projetés par le ministère de PT-NTIC

0
499

A travers un communiqué signé par le service de communication, l’Observatoire de la dépense publique, Odep sort de son silence au sujet du projet RAM, une taxe  qui consiste à faire de prélèvement avec les téléphones Android 3 et 4 G à 1,17 Usd et 2G à 0,17 Usd. 

Cette taxe est instituée par le ministre des postes, télécommunication et Nouvelles technologies de l’information et de la communication Augustin Kibasa Maliba afin de générer les recettes dans le compte du trésor public. L’Odep qualifie ce projet du RAM de l’innovation à l’escroquerie des congolais.

Avec le projet RAM, le ministère de PT-NTIC prévoit de mobiliser 118,9 millions de USD, dont environ 48 millions Usd. Le monitoring effectué par l’ONG Odep renseigne que le minima projeté est d’abord inférieur au potentiel existant par rapport au nombre des abonnées. Si on applique le taux d’imposition de 7 dollars pour 6 mois, l’opération rapportera quelques  266 millions USD”, peut-on lire dans ce communiqué signé par l’Odep parvenu à la rédaction de Tsieleka.com.

Le ministère rassure que ces fonds générés par le RAM serviront à construire les usines de montage des téléphones ; l’installation hot-spots de wifi gratuit dans les universités publiques, les espaces  publics (aéroports, marchés,…), la numérisation des administrations publiques et la réalisation des projets e-service.

L’ONG spécialisée dans les questions des finances publiques en RDC pense que les recettes déclarées par le ministère des tutelles sont inférieures à celles attendues par le secteur. En outre, le projet de numérique tant vantée dans les médias n’y figure pas dans la loi des finances 2021. 

D’ailleurs, cette question a suscité une vague contestation au pays et le député national Juvénal Munubo a adressé une question orale avec débat au ministre pour s’expliquer. 

Olivier Masini

Article précédentRDC: état de siège de Tshisekedi, quels moyens de financement ? [Analyse]
Article suivantAffaire RAM : l’Odep demande à Augustin Kibassa de dévoiler l’identité du prestataire qui va bénéficier de 30% des recettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici