RDC-état de siège: la gestion des provinces du Nord-Kivu et celle de l’Ituri confiée aux militaires

0
617

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’état d’urgence décrétée par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, en vue de pacifier la partie orientale de la République démocratique du Congo, la direction des provinces du Nord-Kivu et celle de l’Ituri est confiée, à partir de ce jeudi, aux Forces armées et à la police nationale congolaise pendant trente jours.

A en croire le porte-parole du chef de l’Etat, Kasongo Mwema Yamba, “les immunités et les privilèges de juridiction cessent de produire leurs effets”. Les juridictions civiles sont remplacées par celles militaires. Les réunions et les mouvements pouvant mettre en mal cette mesure, sont interdits.

Dans son discours à la nation, le président de la République a réitéré son engagement à tout mettre en œuvre afin mettre un terme au terrorisme dans l’Est de la RDC.

« Je salue la bravoure de nos vaillantes forces armées qui se battent jour et nuit et je réaffirme ma décision d’aborder de la manière la plus efficace qu’il soit ce problème de terrorisme dans l’Est de la République démocratique du Congo », a-t-il indiqué.

Par la même occasion, Félix Tshisekedi a rassuré la population de l’Est du pays qu’il n’a jamais oublié ses engagements pris pour restaurer la paix cette contrée.

Tsieleka

Article précédentRDC-état de siège : j’ai à l’esprit les engagements solennels pris lors de la course à la magistrature suprême (Tshisekedi)
Article suivantRDC: état de siège de Tshisekedi, quels moyens de financement ? [Analyse]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici