RDC: L’Arptc suspend le projet RAM, après plusieurs protestations

0
138

L’annonce surprenante sur la suspension de la taxe RAM est tombée samedi 8 mai. Un jour après le rapport du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur faisant état d’un mécontentement général au pays sur cette taxe et sa proposition de mettre sur pied une commission ad hoc. 

Dans une correspondance adressée à la société 5C Energy-RDC, l’ARPTC a annoncé la suspension plutôt du système billing 2.1 mis en place et qui consiste à bloquer les activations à tous les téléphones qui ne sont pas en ordre avec le RAM.

“Tous les numéros bloqués seront donc déverrouillés”, précise le courrier. Depuis que cette taxe a été mise en vigueur, des marches anti-RAM ont été organisées et réprimées même par la police. Plusieurs organisations de la société civile et même la Fédération des entreprises du Congo, les parlementaires avaient appelé à son retrait.

Avec sa suspension, les consommateurs veulent constater rapidement que les sociétés de télécommunications ne les ponctionnent plus dans leurs unités.

Tsieleka

Article précédentKinshasa: Gentiny Ngobila lance la deuxième phase des travaux de réhabilitation de l’éclairage public
Article suivant[Dossier] RDC: Etat de siège ou une “opération militaire secrète” pour sécuriser les blocs pétroliers de Total sur le lac Albert?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici