RDC-échec fibre optique: surfacturation à 12 millions $, détournement de 3 millions $, Kin-Kiey étale la responsabilité de Matata Ponyo

0
1418
Photo: Matata Ponyo, ancien premier Ministre de la RDC

Dans un communiqué de presse rendu public Jeudi 13 mai, l’ancien premier Ministre Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’Information et de la Communication, (PTNTIC) le professeur Tryphon Kin-Kiey Mulumba dit sa part de vérité sur l’échec du projet Fibre Optique en République démocratique du Congo.

Entrée au gouvernement Matata le 28 avril 2012, l’ancien ministre avait dans ses missions de parachever la construction du site d’atterrage de Moanda. 

“Je déclare que tous les contrats fibre optique et autres avaient été signés par mes prédécesseurs et par le ministre des Finances Augustin Matata Ponyo Mapon”, révèle Tryphon Kin-Kiey Mulumba. 

Des millions de dollars détournés

Il n’est secret pour personne. La mise en œuvre du projet Fibre optique a connu de nombreux problèmes. “Ce projet fibre optique avait échoué après sa surfacturation (plus de 12 millions de $US pour l’érection du point d’atterrage de Muanda quand il n’en fallait que 3 millions) et après qu’un individu ait retiré en espèces, en pleine journée, sur simple présentation de permis de conduire, 3 millions de $US de la banque BIAC en faillite et empoché cette somme partagée par la mafia”, indique l’ancien Ministre de Joseph kabila.

Le Président d’alors Joseph Kabila ordonna à Pierre Lumbi Okongo, poursuit-il, d’ouvrir une enquête criminelle qui aboutit à l’arrestation de trois des complices jetés aussitôt au cachot au CNS et contraints au remboursement de cette somme volée. 

Et d’ajouter, “dans le groupe de cette association des malfaiteurs, des noms : Augustin Matata Ponyo Mapon, un pasteur, Daniel Ngoy Mulunda, alors président de la CENI, la Commission Électorale Nationale Indépendante,  un diplomate étranger, le D-G de la SCPT. Voilà pourquoi Joseph Kabila avait mis le Premier ministre hors circuit de ce point d’atterrage même le jour de son inauguration.

Pour rappel, le Point d’atterrage de Muanda a été inauguré le 8 juillet 2013 par Joseph Kabila. Cette dénonciation s’ajoute à l’affaire de Bukanga-Lonzo en cours d’instruction à la cour de cassation.

Valéry Bakutweni

Article précédentKolwezi: Félix Tshisekedi manifeste publiquement son intention de revisiter tous les contrats miniers signés par Joseph Kabila
Article suivantRDC:17 Mai journée chômée et payée (communiqué)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici