Kasaï: les enseignants dénoncent le retrait à la source par Caritas Luebo de 1.659 USD sur leurs salaires

0
155

Par manque de succursales bancaires à l’intérieur de la République Démocratique du Congo, le gouvernement congolais a signé un partenariat avec la Caritas Congo, cette structure paie les enseignants de l’enseignement primaire, secondaire et technique à travers toute l’étendue du pays. Les enseignants de Luebo à Kananga en paient les frais.   

Le syndicat national des enseignants du  Congo, Syeco tire la sonnette d’alarme sur le retrait de 1500 FC chaque mois que la caritas Congo retire sur le maigre salaire des enseignants de ce coin du pays, sur 2.212 agents que la structure prend en charge. 

« Alors qu’elle prend à sa charge 2.212 agents, elle gagne 3 318000 fc  par mois. Si nous multiplions par autant d’année qu’elle a la charge de payer les enseignants, ce sont des milliards, soit 1.659 dollars américains sont soutirés sur le modique salaire, s’est indigné le Syeco. 

Cependant, le syndicat national des écoles du Congo exige que le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique ainsi que l’inspection générale des finances, l’IGF de prendre à main ce dossier, parce que cette est jugée illégale par le Syeco.

En outre, le délégué de Syeco a rapproché l’Abbé Directeur de Caritas Luebo, qui justifie que le 1500 FC constitue les frais de transport. Aucuns observateurs ne s’interrogent si le déplacement de Kananga jusqu’à Lubero, on peut dépenser 3.318.000 fc, soit 1.659 $ us ? C’est une affaire à suivre !

Olivier Masini

Article précédentRDC: Congo Airways rejette les conclusions de l’audit de l’Igf, l’invite à bien interpréter les données comptables
Article suivantLa RDC et l’Ouganda s‘accordent pour financer 223 Km de route d’interconnexion avec 334,5 millions USD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici