RDC-éruption du Nyiragongo: Yves Bunkulu lance ce samedi l’opération de collecte des dons en faveur des jeunes de Goma

0
130
Photo: Déplacés éruption volcanique du Nyiragongo

Appel à l’aide pour les Jeunes de Goma. Yves Bunkulu, Ministre de la Jeunesse, Initiation à la Nouvelle Citoyenneté et Cohésion Nationale, lance, ce samedi 5 juin à Kinshasa, la collecte des dons en faveur des jeunes de Goma.

Les populations victimes de la dernière éruption volcanique du Nyiragongo ont besoin d’une assistance humanitaire. Dans le cadre de l’appui aux jeunes victimes de cette catastrophe naturelle, le Ministre de la Jeunesse, Yves Bunkulu va lancer ce same 5 juin à Kinshasa place YMCA-MATONGE « l’action humanitaire pour les jeunes de Goma. » L’activité sera organisée à 14h00. Cette opération vise à soutenir les jeunes victimes de l’éruption volcanique du Nyiragongo, qui ont perdu leurs activités et ou moyens de vivre. La dernière réunion de validation des différentes actions à mener s’est tenue, ce jeudi à son cabinet. Tous les représentants des associations des jeunes étaient autour de Yves Bunkulu. 

L’activité de samedi inaugure une série d’actions qui vont s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Les jeunes, et l’ensemble des couches de la société sont appelés à apporter leurs soutiens en biens, vivres et non-vivres, dons en nature ou en espèce, pour assister les jeunes de Goma. Des comptes bancaires et mobile-money seront ouverts, certaines paroisses seront désignées pour une collecte de proximité. Le Ministre de la Jeunesse, Yves Bunkulu, a chargé les représentants de toutes les associations des jeunes de répercuter ce message à tous les niveaux sur l’ensemble du pays pour être au plus près de ceux qui manifestent la volonté de contribuer.

Le Ministre de la Jeunesse a également échangé avec les présidents des ligues des jeunes des partis politiques dans le cadre de la sensibilisation des jeunes pour une action humanitaire pour les jeunes compatriotes du nord Kivu doublement meurtris après cette catastrophe naturelle qui succède à la crise sécuritaire qui mine cette région depuis un quart de siècle.

Tsieleka

Article précédentRDC: le conseil des ministres adopte le Plan de travail triennal du Comité national de l’ITIE pour 2021-2023
Article suivantIturi: l’Electrokimo a acheté sur fonds propre 7 transformateurs et 25 km de câbles électriques à 170.000 USD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici