RDC: premier décès d’un employé dans les installations souterraines de Kamoa-Kakula

0
101
Photo: la mine de cuivre Kamoa-Kakula

Ivanhoe Mines a signalé le 4 juin le premier accident à sa nouvelle mine de cuivre en RDC. Il s’agit de la chute mortelle d’un employé dans les installations souterraines de Kamoa-Kakula.

L’accident s’est produit sous terre […] lorsqu’un employé d’un sous-traitant a été touché à la jambe par une roche détachée alors qu’il travaillait sur l’un des chantiers de la mine, ce qui a provoqué la chute de ce dernier, qui s’est cogné la tête sur une roche”, indique le communiqué de la compagnie, précisant que l’employé n’a pas survécu.

Si une enquête interne est déjà en cours et que la compagnie devrait aussi faire face à une enquête des autorités locales, Ivanhoe n’a fait part d’aucune interruption des opérations. La production de concentré de cuivre démarrée le 25 mai dernier se poursuit donc normalement.

Pour rappel, Kamoa-Kakula est une coentreprise à parts égales entre Ivanhoe Mines (39,6 %) et Zijin Mining (39,6 %), dans laquelle la RDC détient également 20 %. Au cours de sa première phase d’exploitation, la mine livrera annuellement 200 000 tonnes, puis 400 000 tonnes de cuivre par an. Une partie sera transformée localement, dans une fonderie chinoise à Lualaba.

Tsieleka.com

Article précédentRDC: Eranove choisit pour construire à 100 millions $ trois mini-réseaux solaires dans les villes de Gemena, Bumba et Isiro
Article suivantRDC-détournement présumé de 3,4 millions USD: une demande de levée des immunités de Thambwe Mwamba examinée au Sénat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici