RDC-détournement présumé de 3,4 millions USD: une demande de levée des immunités de Thambwe Mwamba examinée au Sénat

0
290
Photo: Thambwe Mwamba, ancien président du sénat

Les sénateurs Alexis Thambwe Mwamba,  Éric Rubuye, Florent Musedu Ilunga et Atambu Lomalisa  sont cités  dans le réquisitoire du procureur général près la cour de cassation qui sollicite la levée de leurs immunités auprès du Sénat. 

Selon  ce réquisitoire dont lecture a été faite  au cours de la plénière de ce mercredi 9 juin par le rapporteur du Sénat, ces 4 élus sont cités dans les détournements des fonds liés principalement au fonctionnement de la chambre haute du Parlement. 

« Le 6 janvier 2021, les sommes de € 2.000.000 et $ 1.000.000.00 retirées par le trésorier du sénat à la BCC, soit 3,4 millions $ ont été amenées à la résidence d’Alexis Thambwe Mwamba sans juste et motif et remis au trésor le 7 janvier », a écrit aux sénateurs, le Procureur Général près la cour de cassation Victor Mumba. 

Le procureur général près la cour de cassation demande l’autorisation de « poser des actes » contre ces sénateurs à la suite du rapport de 6 inspecteurs après le contrôle de l’IGF sur la gestion du Sénat de la période de janvier 2019 à fin décembre 2020. Dans leurs mission d’audit des écarts avaient été constaté dans l’utilisation de certains fonds mis à la disposition de la chambre haute du Parlement, rapporte ce réquisitoire lu par le rapporteur du Sénat Michel Kanyimbu.

Selon le document de l’Inspection générale des finances (Igf), au cours de la période de janvier 2019 à fin 2020, un montant de CDF  107.393.869.128,82 (USD 53.500.000) mis à la disposition du sénat n’est pas justifié. A cet effet, le numéro un de l’IGF avait accordé, le 3 février 2021, 5 jours à l’ancien président du sénat Alexis Thambwe Mwamba pour apporter sa justification. Des preuves apportées n’ont pa convaincues les auditeurs de l’Igf, affirment certaines sources.

lire aussi- Sénat : plus de 50 millions USD portés disparus en moins de deux ans, Thambwe Mwamba a 5 jours pour se justifier (IGF)

Juste après la lecture, le président du Sénat a, avec l’approbation de l’Assemblée plénière, décidé du transfert à la commission spéciale des dossiers des sénateurs Alexis Thambwe Mwamba et Éric Rubuye. Cette commission spéciale, rappelle-t-on, examine déjà le cas du sénateur Matata Ponyo dont la levée des immunités est aussi sollicitée, cependant, par le procureur général près la cour constitutionnelle. 

Pem

Article précédentRDC: premier décès d’un employé dans les installations souterraines de Kamoa-Kakula
Article suivantRDC/Covid-19: le Ministre l’enseignement suspend l’organisation des événements publics au sein des écoles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici