RDC: malgré les promesses de Chérubin Okende, les agents de Transco radicalisent le mouvement de grève

0
187

Les agents de la Société Transport au Congo (TRANSCO) ont refusé de reprendre le travail  ce mardi 27 Juillet 2021 malgré les échanges avec le ministre des Transports, Voies de communication et de Désenclavement Chérubin Okende.

« Je suis votre porte parole auprès du président de la République et le premier ministre, restez calme j’ai tout entendu, je vous promet qu’il y aura  une solution », a déclaré lundi le ministre des transports. 

La situation de ce mardi aux deux dépôts révèle qu’aucun bus n’a été mis en activité. Les agents maintiennent la pression pour obtenir cette fois-ci le départ du DG ai et le comité de gestion, le paiement de tout leur retard de salaire soit 7 mois y compris des primes, affirment certains grévistes rencontrés devant le dépôt, situé à la 10ème rue Limete. 

Certains agents ont brûlé des pinœuds sur la chaussée scandant des chants hostiles au comité de gestion.

« Regardez, nous sommes assis devant nos bureaux. Il n’y a pas de travail aujourd’hui. Nous attendons pour l’instant la décision du président Félix Tshisekedi. C’est à lui que nous nous en remettons maintenant”, a souligné un agent à Tsieleka.

Notez que quelques agents qui ont été interpellés par la police lors des manifestations, ont tous été libérés grâce à l’intervention du ministre dans le but de préserver la paix sociale.

Pem et Valery Bakutweni

Article précédentHaut-Katanga: la Fec suspend la distribution des produits pétroliers en attendant la nouvelle structure de prix
Article suivantRDC: le ministre des finances accorde 90 jours aux victimes des biens zaïrianisés non payés pour s’identifier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici