RDC: profanation des églises catholiques, la Cenco pointe l’Udps

0
808

Au cours d’une conférence de presse tenue ce 2 août 2021, l’abbé Donatien Shole, secrétaire général de la conférence épiscopale nationale du Congo, Cenco, a éclairé  l’opinion nationale et internationale sur les attaques perpétrées  à la résidence de l’archevêque de Kinshasa, le Cardinal Fridolin Ambongo, ce dimanche 1er août 2021 par des personnes non autrement identifiées.

« Nous avons été consternés de voir sur la toile, une vidéo montrant le secrétaire général de l’Udps, Mr Augustin Kabuya tenir des propos désobligeants à l’endroit de son éminence le cardinal Fridolin Ambongo et du secrétaire général les accusant entre autre de politiser l’église. Juste le jour après ce dimanche 1er août 2021, nous avons été troublés par des actes de vandalisme accompagnés des injures par un groupe de jeunes non autrement identifiés qui dans leur discours ont repris certains propos du secrétaire général de l’Udps« , a affirmé l’abbé Donatien Shole, secrétaire général de la Cenco.

Ce prélat catholique a  condamné  avec fermeté ces  actes de violences qu’elle dit être inadmissibles, une grave atteinte à la liberté religieuse et d’expression mais aussi, une entorse à la démocratie.

c’est un grand recul sur le chemin de l’Etat de droit auquel aspire le peuple congolais. Nous demandons à nos fidèles chrétiens et aux défenseurs de la Démocratie de ne pas réagir violemment,” poursuit-il.

Le secrétaire général de l’Udps qui est pointé par la Cenco, a fustigé ces attaques perpétrées contre l’église catholique en affirmant qu’il y a des moutons noirs qui pensent qu’ils peuvent ternir l’image de son parti politique.

Pour mettre fin à ce genre de chose, la CENCO demande aux commanditaires de ces actes d’arrêter et demande au gouvernement d’identifier ces inciviques qui ont opéré à visage découvert afin de les sanctionner   sévèrement.

Olivier Masini

Article précédentUnion Africaine: le Botswana dénonce le statut d’observateur accordé à l’État d’Israël
Article suivantRDC: bientôt des paramilitaires pour lutter contre la fraude douanière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici