Nord-Kivu: 9 officiers supérieurs des FARDC déférés à l’auditorat militaires pour détournement des fonds publics

0
329
Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010

La mission d’inspection effectuée par l’inspecteur général des forces armées de la République Démocratique du Congo, FARDC le général Amisi Tango Fort commence à produire des effets dans la province du Nord-Kivu. 9 officiers supérieurs des FARDC sont arrêtés et déférés à l’auditorat militaire de cette province pour détournement des deniers publics.

« Sur instruction du commandant suprême qui avait mis de fonds publics à la disposition des forces armées pour l’accomplissement de leur mission régalienne, il s’est avéré qu’il y avait de magouilles. Raison pour laquelle, l’inspecteur général qui, dans ses attributions, a le pouvoir de contrôler la gestion rationnelle des fonds qui sont mis à leur disposition des FARDC est venu ici. Il y a 9 officiers supérieurs qui sont  impliqués dans le détournement des fonds publics et là ils sont mis à l’auditorat militaire« , a déclaré le porte-parole de l’inspection générale des FARDC qui a par ailleurs affirmé qu’à Béni dans la province du Nord-Kivu y avait 6 détournement et à Bunia y avait 11 détournement avérés dans la province de l’Ituri.

Il y a lieu de rappeler à l’inspection générale des FARDC de n’est pas se limiter à la traque des officiers supérieurs de l’armée et les déférés à l’auditorat militaire mais ces derniers doivent restituer l’argent volé et les sanctionnés sévèrement pour servir d’exemple aux autres.

Olivier Masini.

Article précédentRDC: dès 2022, Tshisekedi touchera 860 euros par jour à tout voyage en Europe et 960$ dans la zone Afrique
Article suivantRDC-revisitation des contrats miniers: la Chine invite Kinshasa à éviter toute influence politique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici