RDC-exploitation illicite des mines: Sama Lukonde invite les membres de son gouvernement à mettre fin à cette situation

0
250

Le gouvernement congolais, à travers le conseil des ministres présidé par le Chef du gouvernement, Sama Lukonde, ce vendredi 3 septembre 2021, s’est penché sur la question de l’exploitation minière en RDC par les entreprises étrangères.

« À la suite de la diffusion d’un magazine qui a révélé de cas de l’exploitation illicite des mines dans les provinces de l’Est, le premier ministre,a appelé à sévir contre les auteurs de cette situation qui est aussi facilité par la présence des groupes armés qui empêche le contrôle de l’État », lit-on dans le compte rendu que tsieleka.com a pu consulter.

Pour ce faire, le Premier- Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a invité les ministres de l’intérieur, de la justice et des mines à prendre des dispositions nécessaires pour suivre de près cette situation.

Pour rappel, tout est parti de la suspension de 6 entreprises chinoises qui exploitent frauduleusement les matières précieuses dans la province du Sud Kivu. En réaction de l’arrêté de chef l’exécutif provincial, la ministre nationale des Mines, Antoinette N’samba a signifié que l’arrêté de Théo Ngwabije portant mesure de suspension de certaines entreprises minières et leurs coopératives partenaires exerçant dans le territoire de Mwenga viole l’article 11 du code minier révisé en 2018. 

Pour le ministre du secteur, en lieu et place des mesures conservatoires,  la ministre voudrait que ces entreprises chinoises continuent leurs activités en attendant que les inspecteurs des mines fassent leur travail et constatent les allégations décriées.

La décision du ministre des Mines, avait suscité un tollé dans la société congolaise qui les actions tendant à lutter contre la fraude et la corruption en République Démocratique du Congo.

Olivier Masini

Article précédentRDC: La première cargaison de cuivre de la mine de Kamoa Kakula arrive en Chine en ce mois de septembre
Article suivantRDC: ACAJ appelle le gouvernement à enquêter sur les activités frauduleuses de 30 sociétés minières détenues par les chinois

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici