RDC: le gouvernement veut vendre des nouvelles plaques d’immatriculation des véhicules à bas prix

0
391

Le ministre des Finances a présenté au Conseil des ministres le plan de réorganisation du système d’immatriculation des véhicules. 

Quelques actions sont envisagées dans le cadre de ce plan notamment  le lancement d’un appel d’offre, conformément à la loi n°10/010 du 27 avril 2010 relative aux marchés publics; l’implémentation des unités locales de production des plaques d’immatriculation qui auront pour avantage de réduire la dépendance aux prestataires extérieurs et de créer des nouveaux emplois.

A travers ce projet, le gouvernement veut remplacer toutes les plaques d’immatriculation, les vendre à un prix réduit. Des grandes innovation du projet consiste donc à la responsabilisation d’un seul acteur pour l’ensemble du processus d’immatriculation des véhicules; la mise en place d’un mécanisme rapide avec la possibilité d’une immatriculation des véhicules dès la frontière avant la traversée du cordon douanier; l’intégration des éléments modernes de sécurisation notamment le QR Code.  

Cette réorganisation du système permettra également l’acquisition d’un logiciel d’immatriculation qui sera intégré notamment au logiciel Sydonia de la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) pour obtenir automatiquement les numéros de châssis. Il sera aussi lié aux unités locales de production des places pour synchroniser l’attribution des numéros sur les plaques.  

L’atteinte de cet objectif permettra au Gouvernement d’engranger des dividendes considérables dans ce secteur, réduire l’hégémonie de Zoé Kabila, qui contrôlait l’opération.

Afi-du

Article précédentRDC: le budget 2021 revu à 8,3 milliards $, soit un accroissement de 13,7%
Article suivantRDC: les comptes publics clôturés en 2020 par un déficit de 517 millions $ (Ministère des finances)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici