RDC : Après la crise sanitaire, la croissance économique va s’établir à 4,9 % en 2021 et 5,6% en 2022 (FMI)

0
770

D’après le nouveau rapport sur les perspectives économiques mondiales du Fonds monétaire international (FMI), l’Afrique subsaharienne devrait enregistrer en 2021 une croissance économique de 3,7% et +3,8 % en 2022. L’institution de Bretton Woods a rendu publiques ses prévisions, quelques jours après celles de la Banque mondiale qui prévoit également une reprise économique, après la récession de 2020 due à la crise sanitaire.

Selon le FMI, seulement quatre pays enregistreront une croissance supérieure ou égale à 6%. Parmi eux, seul le Botswana enregistrera une croissance à 9,2%, la plus forte du continent, qui sera probablement portée par la reprise de l’activité économique dans le secteur minier, dont le pays est un acteur majeur. Il sera suivi des Seychelles (6,9%), du Burkina Faso (6,7%) et de la Côte d’Ivoire (6%). La République démocratique du Congo verra sa cote s’amélioré de 1,7% en 2020 à 4,9 % en 2021, puis 5,6% en 2022.

L’Angola, la Centrafrique et la République du Congo connaîtront une croissance économique négative à respectivement -1% et -0,2% en 2021.

Le FMI a par ailleurs dressée une évolution positive des cours des matières premières. Elle a estimé que les prix du cobalt, du lithium et du nickel augmenteraient considérablement par rapport à leur niveau de 2020. L’explosion de la demande devrait multiplier ces prix par six, avant qu’ils ne plafonnent à partir de 2030.

La République démocratique du Congo qui possède la deuxième réserve mondiale du cuivre et surtout les plus importantes réserves de cobalt  est en bonne position pour tirer profit.

Valéry Bakutweni

Article précédentRDC: un forum de réflexion autour du rôle de la diaspora dans le développement et la lutte contre la pauvreté projeté en novembre
Article suivantKinshasa: lancement du projet de réhabilitation de 83 kilomètres de voiries, chiffrée à 32 millions $

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici