Afrique : l’UE promet 150 milliards d’euros pour contrer l’influence de la Chine

0
555
Photo: Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne

La percée chinoise en Afrique dérange de plus en l’Union européenne, qui voit ses intérêts économiques menacés. Lors d’une conférence de presse organisée jeudi à Dakar au Sénégal, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé que l’Europe comptait mobiliser plus de 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique dans les prochaines années.

Un moyen, selon la diplomate, de contrer l’influence grandissante de la Chine et de la Russie sur le continent… Mais aussi de faire la promotion du Plan Europe-Afrique, dénommé « Global Gateway ».

« Plus de 150 milliards d’euros par le programme Afrique-Europe » à l’Afrique. « Pour tout cela, nous avons bien sûr besoin du secteur privé, de son expertise et de son fort investissement, nous avons aussi besoin de volontarisme politique au plus haut niveau », a déclaré Ursula von der Leyen au côté du président sénégalais Macky Sall.

L’initiative européenne en Afrique vise à mobiliser jusqu’à 300 milliards d’euros de fonds publics et privés d’ici à 2027 dans des projets d’infrastructures à travers le monde. Ce programme Global Gateway est une riposte à l’influence économique et politique grandissante de la Chine et de la Russie en Afrique, d’après ses initiateurs. 

L’Union européenne a déjà annoncé un financement de 1,6 milliard d’euros (1,8 milliard USD) au Maroc dans le cadre de son programme africain du plan d’infrastructure « Global Gateway ». 

Le Sommet Europe-Afrique des 17 et 18 février à Bruxelles sera donc un moment pour les deux partenaires de discuter du plan Afrique-Europe. Et le sommet devrait permettre d’identifier une première série d’interventions stratégiques.

Pour rappel en septembre 2021, le stock d’investissements directs chinois en Afrique a atteint 43,4 milliards de dollars, soit une contribution à plus de 20 % de la croissance économique du continent, indique une note de l’ambassade chinoise en RDC. Selon le cabinet américain China Africa Research Initiative (Cari), basé à Washington, la Chine a prêté à l’Afrique un total de 125 milliards de dollars entre 2000 et 2016.

Tsieleka.com

Article précédentRDC: Air Peace, la compagnie nigériane veut lancer des vols Kinshasa-Lagos
Article suivantRDC- élections 2023: aucun décaissement effectué pour la CENI sur 600 millions $ attendus (Dénis Kadima)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici