Moanda/torchage de gaz à ras le sol: Perenco lourdement critiquée par une Ong

0
421

L’Ong ressources naturelles et développement (Renad asbl) vient de publier ce jeudi 14 avril 2022 un rapport accablant sur les activités menées par la société Perenco. Selon cette structure citoyenne, le torchage du gaz à ras le sol impacte négativement  les droits des communautés locales. Il s’agit des habitants de Kitombe, Kinkazi, Liawenda et Tshiende dans le territoire de Moanda dans la province du Kongo Central.

L’étude menée par Renad Asbl de décembre 2018 à mars 2022 affirme que la société Perenco Rep est à la base de pollution l’environnement.

« Les fuites et les déversements de brut du pétrole et de boue ainsi que le torchage du gaz sont parmi les formes les plus visibles de pollution dans les communautés affectées. Les analyses de laboratoire faites dans le cadre de la présente étude ont confirmé l’exposition des populations des villages Kitombe, Kinkazi, Liawenda et Tshiende à des fortes concentrations en Benzène et d’autres polluants nocifs (cov, hap, etc…) contenus dans les fumées et vapeurs des hydrocarbures« , a indiqué l’organisation lors d’un point de presse tenu à Kinshasa. 

Ces polluants, fait remarquer la même source, ont de lourdes conséquences cumulées sur la jouissance des droits à l’eau, à une nourriture suffisante et un meilleur état de santé des communautés affectées. “Et le torchage du gaz sur le site d’extraction du pétrole est l’origine d’une pollution lumineuse qui désoriente les insectes et les oiseaux nocturnes”, a-t-elle poursuivi.

En outre l’ONG Renad recommande à Perenco de relocaliser instamment les villages et les champs des cultures situés à moins de 1000 m des installations pétrolières en les indemnisant de manière juste, équitable et préalable, et ensuite  mettre en place des cadres de dialogue multi acteurs dans les zones d’exploitation pétrolière.

Renad invite aussi le gouvernement congolais à interdire le torchage de gaz à ras le sol dans les zones d’exploitation pétrolière conformément à l’article 175 de loi portant régime général des hydrocarbures. 

Olivier Masini 

Article précédentRDC : Equity va injecter 100 millions de dollars
Article suivantRDC : la CNPAV va participer à la table ronde sur les actifs miniers restitués par dan Gertler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici