RDC: le Cnsa réclame une allocation mensuelle de 61.000 Usd pour payer le salaire de ses membres

0
151
Photo: Joseph Olengankoy, Président du CNSA

Le président du conseil national de suivi de l’accord (Cnsa), Joseph Olenga Nkoy, a adressé une correspondance au premier ministre pour dénoncer l’injustice dont son institution a été victime pendant 3 ans et demi. Le Cnsa, une institution de la République, n’a reçu ni frais de fonctionnement, ni tout autre frais connexe de droit et pourtant repris dans les différents budgets mais jamais exécutés.

« Comme vous le savez, l’enveloppe salariale mensuelle du Cnsa, alloué aux membres du bureau, aux membres et personnels politiques, administratifs et d’appoints s’élève à l’équivalent de 61.000 dollars américains, contrairement à la méchante campagne mensongère orchestrée qui allègue au caractère budgétivore de l’institution Cnsa », a écrit dans correspondance, le Président du Cnsa, Joseph Olenga Nkoy.

Et d’ajouter que cette ségrégation institutionnelle porte atteinte et préjudice à la République du fait de la non-réalisation de missions dévolues au Cnsa consécutive à cette paralysie apparemment délibérée. 

En 2020 et 2021, plusieurs organisations de la société civile ont appelé à la suppression du Cnsa jugé budgétivore. Dans l’opinion nationale, d’aucun s’interroge sur son l’importance a en RDC après avoir organisé les élections de 2018. 

Olivier Masini  

Article précédentRDC: Strategos déchu de son statut d’aménageur de la Zone spéciale de Maluku.
Article suivantRDC: Alors que trois des quatre permis de la mine de Mutanda expirent en mai, Tshisekedi veut-il revoir les accords avec Glencore ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici