Kasai-Oriental: les autorités provinciales préoccupées par la hausse de prix des denrées alimentaires à Mbuji mayi

0
90

Dans le souci de faire face à la hausse des denrées alimentaires sur les marchés de la ville de Mbujimayi, le Gouverneur de province Patrick-Mathias a convoqué à son cabinet ce lundi 25 juillet courant, les administrateurs des marchés et les Bourgmestres de cinq communes et le maire de Mbuji mayi.

Le maire de Mbujimayi Louis d’Or Ntumba Tshiapota a fait savoir à l’issue de la réunion qu’il était question de dire à l’autorité les causes de la hausse de prix et les solutions y relatives, en vue d’alléger le panier de la ménagère secoué depuis près d’un mois. À l’en croire, les personnes qui s’apparentent à la retrocommission, ainsi que les marchés parallèles sont à la base de cette situation.

Selon le N° 1 de l’hôtel de ville de Mbuji Mayi, le chef de l’exécutif provincial a instruit les administrateurs des marchés en collaboration avec les autorités municipales et urbaines de tout faire pour mettre fin à cette hausse de prix basée sur la spéculation.

Un autre facteur favorisant la hausse de prix de maïs, c’est la taxe qui existerait au niveau de l’entrée de la ville. Par ailleurs, la situation des maïs qui seraient bloqués dans les wagons non alignés par la SNCC sont aussi à la base de cette flambée de prix. C’est dans ce cadre que l’autorité provinciale a invité tous les commerçants dont les wagons sont bloqués, de se manifester et présenter les preuves attestant qu’ils détiennent la marchandise, afin de lui permettre d’intervenir pour décanter la situation.

Le gouverneur Patrick-Mathias Kabeya Matshi Abidi a demandé d’inventorier tous ceux qui exercent leurs activités commerciales dans les parcelles résidentielles et qui versent des frais aux responsables des parcelles. Louis d’Or Ntumba Tshiapota et ses collaborateurs Bourgmestres des communes, ont pris l’engagement d’accompagner l’autorité provinciale dans cette dynamique.

Alain Anthony Musuamba

Article précédentRDC: les agents de l’Administration de l’EPST réclament une prime spécifique de 40.000 FC
Article suivantKongo-central: Guy Bandu fait un constat amer des péages érigés sur l’axe Matadi-Kinshasa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici