Kongo-Central: mise en place d’une commission spéciale chargée du contrôle des recettes de péage

0
109

Le gouverneur de la province du Kongo central, Guy Bandu Ndungidi, a dans un arrêté provincial du 27 juillet dernier, procédé à la mise en place d’une commission spéciale et temporaire chargée du contrôle, de l’encadrement et du suivi des recettes de péages et de pesages sur la Route nationale N°1 Matadi-Kinshasa.

Selon l’esprit de l’arrêté, cette commission de contrôle a été mise en place dans le but de renforcer la transparence et la clarté des recettes générées par tous les postes de péages. Elle a donc, pour missions de contrôler la conformité de tout véhicule devant franchir les postes de péages ou/et pesages au regard du droit de passage; de vérifier la conformité de la taxation à la catégorie ainsi que des paiements effectués par les assujettis au titre de péage; d’établir les statistiques de trafic et recettes réalisés et enfin d’empêcher ou dénoncer toute fraude ou coulage de recettes.

Cependant, la durée de la commission est de 1 mois renouvelable par ordre de mission signé par le gouverneur de province. Elle est dirigée par un chef de mission sous la supervision d’un comité composé du vice-gouverneur, des ministres de budget et des finances et du commissaire général chargé des ITPR.

Pour rappel, le gouverneur de la province du Kongo central Guy Bandu Ndungidi, a annoncé mardi 26 juillet dernier sur son compte officiel twitter, le désordre, l’insalubrité et la vétusté des installations rencontrés aux postes de péages érigés sur la Route nationale numéro 1 Matadi-Kinshasa.

La visite surprise du chef de l’exécutif provincial le dimanche 24 juillet 2022 a mis sur la place publique les réalités sombres de ces péages.

« Mon constat lors de ma visite de ce 24 juillet aux péages sur la Route nationale N°1 est que le désordre, l’insalubrité et la vétusté des installations témoignent d’une grande négligence coupable. De plus, l’absence de numérisation au profil d’une comptabilité manuelle, des statistiques peu fiables et non véritables favoriseraient la fraude. Un manque à gagner pour la province est inadmissible », avait déploré le gouverneur Guy Bandu.

Delvard Mwimbi

Article précédentKasaï-oriental: exposition à Mbuji-Mayi de la carte de retombé minière
Article suivantEntreprise: après le Nigéria, le groupe CIG Motors veut installer une usine d’assemblage des véhicules en RDC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici