RDC: sans compétence légale, le Bceco accède au marché de construction de 1000 centres de santé de 110 millions USD

0
185

Le ministre de la santé affirme avoir signé un protocole d’accord avec le Bceco (Bureau central de coordination) pour la construction de 1000 centres de santé communautaire, répartis sur l’ensemble du territoire de la République démocratique du Congo.

Le coût total de cet investissement est de 110 millions de dollars américains,  fonds du gouvernement. “Son déclassement sera peogresive. Les études sont en cours. 5 millions de dollars sont déjà disponibles pour les études et permettre au projet de démarrer”, a déclaré Jean jacques Mbungani mardi à Kinshasa..

Selon le ministre de la santé, ce projet prendra cinq ans pour rapprocher l’offre de soins de service à la population de base. “D’ici décembre 110 centres communautaires seront construits sur toute l’étendue de la RDC”, a-t-il poursuivi.

Le Bceco est une entité dissoute,  se référant à la lettre du Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC du 2 août 2012. Selon l’article 13, alinéa 1er, le BCECO ne peut donc être considéré comme une cellule de gestion des projets. Ainsi, ce protocole d’accord est une entorse au code des marchés publics de la RDC. Le décret 10/32 du 28 décembre 2010 donne plus de détails sur les compétences d’une cellule de gestion des projets. 

Valéry Bakutweni

Article précédentPréparatifs Cop27: deux barges de la SCTP rénovées pour servir des logements flottants aux scientifiques attendus en RDC
Article suivantRDC: le gouvernement expulse le porte-parole de la Monusco

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici