Kongo-Central : le gouvernement provincial fixe à 600 FC le prix d’une course de transport sur toute l’étendue de la province

0
101

Le prix d’une course de transport en commun est fixé à 600FC et non 1000FC sur toute l’étendue de la province du Kongo-central.

Cette décision a été prise à l’issue de la réunion tenue lundi 19 septembre dernier par le gouvernement provincial avec les autorités urbaines, l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO), l’Association des Motocyclistes du Kongo Central (AMOKOC) et le Chef du bureau de transport, ceci après plusieurs tractations autour du prix du transport suite à la rareté et la hausse du carburant. 

La partie Gouvernement Provincial, a été représentée par le Ministre Provincial ayant en charge dans ses attributions le Transport et voies de communication Mak Matondo Kua Nzambi, celui de l’Économie Roger Nimi Muanda en présence du Directeur de cabinet adjoint du Gouverneur de province José Ntedika.

Après négociation de plusieurs heures, toutes les parties ont finalement trouvé un accord au regard des tensions de chauffeurs qui sont montés au créneau dans la matinée du lundi sur l’augmentation du prix d’un litre à la pompe.

Devant les conducteurs œuvrant dans le secteur de transport, le Ministre de tutelle a annoncé officiellement le prix d’une course passant de 500 FC à 600 FC, soit une augmentation de 20%. Il a par promis de revenir vers les parties prenantes au cas où le carburant connaîtrait un changement de prix.

Signalons que la journée du lundi 19 septembre dernier, a été paralysée suite à la grève des chauffeurs de transport en commun.

Delvard Mwimbi

Article précédentRDC: la Fédération Wallonie Bruxelles offre 3 296 000,00 d’euros pour la formation des enseignants
Article suivantMbuji-Mayi: un sac de 50 kg de maïs de Kanyama Kasese revendu à 60.000 FC dans le marché parallèle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici