Gouvernance du secteur minier et des hydrocarbures, la RDC réalise une performance (rapport RGI)

0
322

Dans un rapport d’évaluation intermédiaire 2020 de la RDC de l’indice de Gouvernance des Ressources naturelles (RGI), publié le jeudi 20 août dernier, il y ressort des experts internationaux que la République Démocratique du Congo a relevé le niveau de Gouvernance dans le secteur minier et pétroliers,  ces deux dernières années soit 2018 et 2019.

Ce rapport indique que la gouvernance du secteur minier et des hydrocarbures a connu une amélioration relative. “Le secteur minier de la RDC gagne 4 points et voit son score passer de 33  à 37 pour cent”.

De la même manière, “le secteur pétrolier jouit d’une augmentation de 10 points et passe de 25 à 35 points sur 100″,  lit-on dans ce rapport des experts internationaux spécialisés dans la gouvernance des ressources naturelles.

Toutefois, « la recommandation principale pour cette évaluation porte sur la nécessité pour le gouvernement de poursuivre les efforts des réformes engagées notamment par l’adoption des mesures d’application restantes pour parvenir à la mise en œuvre effective des dispositions du code minier révisé et de la loi portant mesures générales des hydrocarbures et espérer ainsi atteindre les résultats escomptés des dites réformes » a ajouté ce rapport.

En rappel, l’indice de Gouvernance des Ressources naturelles est un mécanisme connu comme seul indice internationale qui mesure la  transparence des pays riches en ressources minières, pétrolières, et gazières.

Dans ce présent rapport, l’évaluation internationale pour la RDC était dictée pour les soucis de mesurer la mise en œuvre des recommandations de l’édition 2017 du RGI, mais aussi  de prendre en considération les progrès réalisés à travers les récentes réformes légales engagées par le pays notamment la révision du code et règlement minier en 2018 ainsi que leur mise en œuvre.

Pem

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici