RDC : Trafigura signe un accord d’approvisionnement avec Entreprise Générale du Cobalt (EGC).

0
140

Cet accord d’approvisionnement, affirme l’Entreprise Générale du Cobalt (EGC), comprend la mise en place d’un financement par Trafigura pour soutenir la création de zones minières artisanales strictement contrôlées, l’installation de stations d’achat de minerai et les coûts liés à la livraison transparente et traçable d’hydroxyde de cobalt à Trafigura sur une base de dédouanement à l’exportation.

Aux termes des conditions d’approvisionnement, l’EGC veillera à ce que le minerai commercialisé par Trafigura soit conforme au Guide de l’OCDE sur le devoir de diligence applicable aux chaînes d’approvisionnement responsables en minerais provenant de zones de conflit ou à haut risque.

Pour soutenir cet accord, l’EGC instaurera un comité technique par l’intermédiaire duquel Trafigura et l’organisation internationale à but non lucratif Pact, entre autres, encourageront une diligence responsable de l’approvisionnement.

L’ONG Pact travaille aux côtés des communautés locales dans près de 40 pays pour éradiquer la pauvreté, notamment en rendant l’exploitation minière artisanale et à petite échelle formelle plus sûre et productive.

L’annonce de ce jour est très importante pour le secteur du cobalt artisanal congolais”, a déclaré Jean-Dominique Takis Kumbo, Directeur général de l’EGC.

En 2018, Trafigura et Pact ont piloté une approche d’approvisionnement responsable en cobalt à partir d’opérations semi-mécanisées dans la concession de Mutoshi en RDC.

Ce partenariat répond à la volonté du Gouvernement, à travers son initiative pour la défense et la promotion de la production artisanale nationale. Pour que notre pays profite de la valeur intrinsèque du cobalt, actuellement boostée par le développement des énergies décarbonées, il était primordial que des mesures soient prises pour soutenir la formalisation de cette industrie, » ajoute Jean-Dominique Takis Kumbo.

Minerai stratégique ce dernières années avec l’évolution technologique, le cobalt a un rôle vital à jouer dans les efforts menés pour la transition énergétique, à l’image de la production des voitures électriques, dont chaque batterie nécessiterait entre 5 et 15 kilogrammes de cobalt “L’exploitation minière artisanale ou ‘’ASM’’ fournit un moyen de subsistance important en RDC. En fin de compte, la légitimité des efforts pour formaliser et contrôler le secteur dépendra d’une large consultation et de l’assurance que des normes rigoureuses, comme celles de l’OCDE, seront respectées. Nous continuerons à nous engager et à collaborer avec les parties prenantes afin de faire partie de la solution pour fournir du cobalt de manière responsable, » affirme Jeremy Weir, Président Exécutif et PDG de Trafigura,

Tsieleka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici