RDC- élection du président de la FEC: des conseillers de Félix Tshisekedi demandent la mise à l’écart de la candidature d’Albert Yuma (Kimona Bononge)

0
360
Photo: Albert Yuma, Président National de la FEC

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) s’insurge contre l’interférence de certains conseillers du Président de la République dans son fonctionnement, à quelques jours de l’élection de son Président National.

Dans un courrier adressé à Félix Tshisekedi, Kimona Bononge administrateur délégué de la FEC dénonce les menaces, dont il fait l’objet.

“Je suis l’objet, depuis quelques jours, d’intimidation de certains de vos conseillers et même des services spatiaux et je dois vous avouer que je suis inquiet pour mon intégrité physique”, écrit-t-il.

La FEC a déjà commencé à enregistrer les candidatures. Albert Yuma, président sortant du patronat est candidat à sa propre succession. 

“En violation des statuts et règlement intérieur de la fédération qui définissent le cadre et la procédure électorale, des injonctions m’ont été données pour écarter la candidature de Monsieur Albert Yuma pour l’élection du Président national de la Fec”, dénonce Kimona Bononge.

Pour mettre fin à ce qu’il qualifie d’ingérence, l’administrateur de la Fec sollicite l’implication de Félix Tshisekedi pour que l’assemblée générale élective se déroule dans un climat de paix et de sécurité, sans interférence ni immixtion de quelque nature que ce soit.

Tsieleka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici