RDC: l’informatisation de la chaîne de la recette publique évaluée à 30 millions de dollars américains

0
725

L’informatisation de la chaîne de la recette publique, l’une de mesure phare du gouvernement visant à lutter contre l’évasion fiscale, la corruption, le coulage des recettes a été évalué à 30 millions de dollars américains. Félicien Mulenda, coordonnateur du comité technique des réformes (CTR), l’a indiqué au cour d’une séance de travail présidée par le vice-premier Ministre et Ministre du Budget, Jean Baudouin Mayo, en présence du vice-ministre des finances Junior Mata.

La feuille de route transmise au Ministère du Budget, que Tsieleka a obtenu une copie, renseigne que le Comité technique de la réforme du Ministère des finances estime le coût du projet d’informatisation de la chaîne de la recettes à 30 millions de dollars américains, dont 15 millions USD seront affectés aux actions prioritaires.

Avec ce projet, la RDC qui perd chaque année plus de 15 milliards de dollars américains, selon l’ancien conseil de joseph kabila en matière de lutte contre la corruption Luzolo Bambi, pourrait enfin voire ses recettes publiques être canalisées vers le trésor public, conformément aux droits constatés.

La chaîne des recettes  sera conçue en système informatisé  et couvrira toute l’étendue de la République démocratique du Congo. La première partie s’étendra de 2020 à 2023”, a indiqué le coordonnateur du CTR.

En 2017, lors du forum nationale sur la réforme du système fiscale (FONAREF), le projet était l’une des recommandations des participants pour lutter contre l’évasion fiscale, donner à l’Etat les moyens nécessaires en vue de la mise en oeuvre des politiques publiques. Grâce à l’accompagnement des partenaires, le projet devrait être achevé en 2019. Cependant, le projet n’a jamais abouti suite à la résistance de certains acteurs politiques.

Le Gouvernement congolais compte beaucoup sur la mis en oeuvre de la mesure pour atteindre les prévisions de recettes de 11 milliards USD, inscrites dans la loi des finances 2020. Pour ce faire le vice-Premier ministre, Mayo a pris acte de cette feuille de routes et a promis de faire rapport à la hiérarchie afin de pouvoir  s’impliquer pour la matérialisation de ce projet.

M@Valéry

Article précédentKinshasa: la copie finale du Plan National Numérique-Horizon 2025 transmise à Gentiny Ngobila
Article suivantRDC : le salaire des militaires augmente de 16.500 Fc dès la paie de janvier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici