RDC: l’IGF n’a reçu que 12 345 USD pour son fonctionnement, depuis janvier 2020

0
779
Photo: Jules Alingete, Inspecteur général des finances chef de service

L’inspection général des finances en galère. L’organe supérieure de contrôle des finances publiques de la République démocratique du Congo n’a reçu que 25 millions de franc congolais (12 345 USD au taux budgétaire actualisé de 2025 FC) depuis le début de l’année.  

C’est l’ inspecteur général des finances chef des services, qui l’a déclaré vendredi à Kinshasa.

“Le service ne bénéficie que des frais techniques dans le cadre de la mobilisation de la redevance minière, d’une quotité de 3%. Ces recettes sont captées par la Direction générale des douanes et accises (DGDA)”, a indiqué Jules Alingete, à l’occasion du séminaire des parlementaire, organisé par le Réseau des parlementaires contre la corruption (APNAC). 

lire aussi: RDC: l’IGF privée des frais de fonctionnement, depuis trois mois(Jules Alingete Key)

Et d’ajouter, “ces fonds nous arrive comme une rétribution à la participation à la mobilisation des recettes, comme les autres services étatiques”.

Depuis son accession à la tête du service de l’Etat, le trésor public n’a rien versé. Même avant, il était difficile de percevoir les frais de fonctionnement précise-t-il. C’est cette quotité de la redevance minière, qui permet à l’IGF de rémunérer les 200 agents actifs.

Malgré l’asphyxie financière, l’organe du contrôle poursuit son travail. Plusieurs missions de contrôle ont été lancé dans le cadre de l’amélioration de la mobilisation des recettes publiques, depuis trois mois.

PM

Article précédentRDC-fraude fiscale: les états financiers de Vodacom transmis à l’IGF pour audit, après la mise en liberté de son directeur
Article suivantRDC: Tshisekedi veut obtenir du parlement la ratification de l’accord portant création de la ZLEC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici