RDC-Scandale à Afriland bank: le CNPAV appelle à la réforme du système bancaire et la protection des lanceurs d’alerte

0
1127

Les organisations de la société civile membre de la campagne Congo n’est pas à vendre, (CNPAV) ont pris connaissance des témoignages émis par deux lanceurs d’alerte et ex agents de Afriland bank, indique un communiqué publié ce vendredi 27 février 2021.

« Ces lanceurs d’alerte ont décidé de mettre en lumière, les pratiques qu’ils qualifient d’illégales au sein de cette institution qui se fait en totale violation des règles édictées en la matière à l’échelle locale et internationale », rappellent.

De tout ce qui précède, les organisations membres de CNPAV recommandent l’ouverture d’une enquête indépendante pour sanctionner les banques qui agissent en violation des règles internationales exposant de ce fait l’ensemble du système financier congolais ; la réforme le système bancaire congolais afin de prévenir ce genre de pratiques ; la protection des différents lanceurs d’alerte qui dénoncent les malversations ou les différentes violations des lois, comme promis par le Président Félix Tshisekedi lui-même à son dernier discours à la nation.

La CNPAV note qu’en juillet 2020 une enquête a été menée conjointement par Global Witness et PPLAAF, publiée dans le rapport des “sanctions mine de rien”. Ce rapport révélait que l’homme d’affaires israélien Dan Gerteler aurait eu service de Afriland bank pour contourner les sanctions américains dont il fait l’objet. Le même constat a été fait par The Sentry avec son rapport intitulé  » Affaires risquées » publié en 2020.

Pour ces ong, les faits reprochés à Afriland bank rappelle ceux de BGFI bank ainsi que le procès 100 jours et la liste n’est pas exhaustive.

Olivier Masini

Article précédentRDC-gouvernement: « il ne faut pas prendre des gens, qui vont apprendre leur travaille en devenant Ministre” (Albert Yuma à Sama Lukonde)
Article suivantRDC: la société Mongbwalu Gold mines doit à l’Etat une créance de 8,5 millions USD de la redevance minière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici