RDC-EPST: début du procès des présumés auteurs de détournement de fonds affectés au financement de la gratuité de l’enseignement de base

0
732
Photo: Procès fonds alloués à la gratuité de l'éducation

La Cour d’Appel de Kinshasa Gombe a débuté ce vendredi à la prison centrale de Makala à Kinshasa les audiences du procès des présumés auteurs de  détournement de fonds liés au programme de la gratuité de l’enseignement de base.

Après la mise en place, le premier président de la cour et président de la  composition des juges audienciers Ilunga Tshamakeji  a ordonné au greffier de faire la lecture de l’extrait du rôle.

Il est noté la présence physique à ce procès de deux prévenus en détention à savoir directeur de la SECOPE (Service Nationla du contrôle et de paie des enseigants) Kambay Delphin, habillé en blouson jaune bleu ainsi de l’inspecteur général à l’Epst Diamba Kahonde.  Tous en détention au sein de la même prison et poursuivis sous RP 779 pour détournement des deniers publics.

Les intérêts de la Républiques défendus par Me Coco Kayudi

En outre, ce procès est dirigé par un composition de trois juges à savoir Ilunga Tshamakeji, Muambika et Mubolo.

Il est noté par ailleurs  la présence de la partie civile, la République Démocratique du Congo représentée par un collectif d’avocats dirigée  par Maître Coco Kayudi, le bâtonnier et quelques observateurs de la société civile notamment  du président de synecat Jean Bosco Puna et des quelques professionnels du ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique Epst.

En rappel, le directeur de la SECOPE et quelques cadres de l’Epst sont poursuivis pour détournement de plus de 62 milliards de francs congolais du programme de la gratuité de l’enseignement de base en RDC.

C’est après le rapport de l’inspection générale des finances Igf déposée en justice au mois de novembre 2020 que la justice a commencé à mener des enquêtes ayant abouti à l’arrestation de ces présumés auteurs.

Pem

Article précédentRDC-lois finances 2021: 199 millions USD, soit 87,7% des recettes mobilisées en janvier dépensées pour les rémunérations
Article suivantRDC : Flaubert Batangu Mpesa, l’inventeur de manacovid a tiré sa révérence

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici