RDC: Taïwan tente de contraindre le gouvernement à rembourser une dette de 57 millions usd, vieille de 30 ans

0
579

Les avocats de Taïwan, qui ont obtenu en 2017 la décision du tribunal américain du district de New-York ordonnant à la RDC de payer 57,3 millions de dollars pour une dette impayée datant de 1991, tentent maintenant de cibler les actifs congolais aux États-Unis, écrit africa intelligence.

En 1991, alors Zaïre, la RDC s’est vue accorder un prêt de 20 millions de dollars. La dette est montée à 57 millions de dollars de pénalités et d’intérêts liés à la dette, car le pays n’a pas présenté de défense.

Le sursis de trois semaines dans l’affaire taïwanaise a été accordé comme une “question de courtoisie”, a déclaré le juge Jesse Furman,  du tribunal du district de New-York.  Après cela, le Congo devra payer 1 000 dollars par jour, le montant étant doublé toutes les quatre semaines jusqu’à un maximum de 80 000 dollars par semaine, selon la décision.

Le président Félix Tshisekedi avait ordonné en début d’année 2020 son gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour mieux défendre  les intérêts de l’État congolais contre les affaires de dettes. Malheureusement les pourparlers pour le  règlement de cette dette avec le prêteur taïwanais  qui avançaient bien ont été interrompus par l’épidémie de la Covid-19  et la démission inattendue de la Ministre de la Justice. Aussi curieux soit-il, le régime congolais n’a pas compris qu’il négociait avec Taïwan et croyait s’accommoder de Pékin.

Depuis là, plus aucune avancée. Ce qui a poussé les avocats de Taipei à tenter d’identifier les actifs congolais aux États-Unis afin de le saisir.

Tsieleka.com

Article précédentRDC: la zambie officialise le poste frontière de sakania pour permettre les échanges commerciaux
Article suivantRDC: Pourquoi Kagame relance ses marionnettes de M23 dans les mines ? [Dossier]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici