Maswaku Biam Charles, ce jeune militant du parti de Moise Katumbi disparu de la circulation

0
265

Militant engagé au sein du parti politique Ensemble pour la république de l’opposant Katumbi, Maswaku Biam Charles a été enlevé ce samedi 23 juillet 2022 devant sa boutique se trouvant au quartier petro Congo à Kinshasa, quelques jours après la marche du 06 Mai 2022 à l’appel de quatre candidats déclarés à la présidentielle.  Une marche qui  a été rapidement dispersée par les forces de l’ordre à Kinshasa.

Selon sa famille qui s’est confiée à notre média,  Charles  recevait des appels venant des numéros inconnus le menaçant à cause de son engagement au sein de ce parti de l’opposition et de la mobilisation faite lors de cette marche de l’opposition à laquelle on avait compté plusieurs cas de répressions.

La famille soupçonne que ça soit le service des renseignements. Les autorités de son parti ont aussi condamné cet enlèvement et exige sa libération sans condition.

Le régime de Félix Tshisekedi entre petit à petit dans l’ère de la répression opposant “kidnappé” en plein jour par des hommes de la garde républicaine et de l’ANR, installations de l’opposition saccagées, la campagne pour la présidentielle de décembre 2023 s’annonce très compliquée.

À moins de 17 mois de cette échéance, le climat politique s’est subitement tendu en RDC, les manifestations de l’opposition ont été violemment réprimées quand elles n’ont pas été simplement interdites et les leaders de l’opposition empêchés de voyager dans le pays.

Article précédentRDC-Sctp: des pièces comptables en feu à quelques heures de l’audit de l’Igf
Article suivantRDC: la suppression partielle de la redevance logistique et terrestre plombe la Sctp à la faillite (ACAJ)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici