RDC: le FMI va accorder environ 200 millions de dollars pour soutenir la balance de paiement

0
389

Une équipe du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par Mercedes Vera Martin, chef de mission pour la République démocratique du Congo, a finalisé depuis Washington les discussions sur les politiques et le programme de réforme avec les autorités congolaises. A l’issue de ces discussions, les autorités congolaises et l’équipe du FMI sont parvenues à un accord sur les politiques à suivre pour l’achèvement de la troisième revue dans le cadre de l’accord ECF. 

L’accord est soumis à l’approbation de la direction du FMI et à l’examen du Conseil d’administration, qui devrait avoir lieu en décembre 2022. L’achèvement de la revue rendra 152,3 millions de DTS (environ 200 millions de dollars US) disponibles pour le soutien à la balance des paiements.

« Les perspectives à moyen terme restent favorables, soutenues par une production minière en expansion et des efforts de réforme proactifs. Les services du FMI prévoient une croissance de 6,3 % en 2023 dans un contexte de resserrement de la politique intérieure et de ralentissement mondial qui devraient également peser sur la croissance », affirme le FMI.

Toutefois, dans un contexte de fragilité, l’économie de la RDC reste très vulnérable aux chocs suite à la volatilité des prix internationaux des produits de base, le resserrement des conditions de financement extérieur, la hausse de l’inflation, le ralentissement mondial de la croissance et le conflit à l’Est.

Le FMI invite les autorités congolaise à rester vigilantes et soutenir les efforts de réforme pour s’attaquer aux obstacles structurels à la croissance.

Article précédentLa RDC figure parmi les pays africains indexés pour collecte de données biométriques nationales dangereuse [CIPESA]
Article suivantRDC: la Cour Constitutionnelle annule la vente de l’immeuble de la BCDC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici